Halle de la Pâla

Halle de la Pâla

 

À ZURICH, construite pour l’Exposition Nationale de 1939, la Halle Landi est conçue par l’architecte Hans Hoffmann. Il s’agit là d’une architecture en acier revêtue d’un tissu translucide, composée de deux pavillons fixes aux extrémités et deux coulissants dans le centre.

À KEHRSATZ en 1941, l’un des pavillons centraux est remonté et utilisé pour l’activité de gymnastique et le stockage du foin. La couverture translucide est remplacée par du fibrociment brun, matériel utilisé aussi pour les deux façades courtes. La structure en acier est renforcée par l’insertion de nouvelles poutres en bois.

À BULLE, après avoir été démontée de Kehrsatz, la Halle Landi y est remontée en 1995 en qualité d’entrepôt pour l’arsenal.

Le nouveau boîtier sera réalisé en aluminium ondulé et en verre. Les deux façades seront modifiées en bois coté nord, en tissu coté sud.

Depuis quelques années, la structure se trouve dans un état d’abandon, soulignant la nécessité d’une nouvelle fonction qui exprime au mieux la valeur historique et son potentiel.

 

LE PROJET Un réaménagement de l’aire de l’arsenal identifie la Halle de la Pâla comme l’élément le plus précieux à protéger et renforcer. Le PAD comprend une zone principalement résidentielle et une destination commerciale pour la Halle. Avec la volonté d’agir dans le respect de la structure, le projet prévoit la conservation de la couverture et des couches historiques.

La perméabilité à la lumière sera augmentée par le remplacement des deux fronts avec des façades plus ouvertes, en reprenant le matériel translucide (tissu ou verre) sur les deux façades.

 

AUSSI, pour mieux profiter de la structure existante et garantir une utilisation flexible et adaptable aux besoins, les dépôts et la technique se trouveront au sous-sol.

La destination commerciale, avec une architecture attentive à l’acoustique, à la ventilation et à la lumière naturelle et artificielle, permettra à la structure de devenir un vrai phare - ou lanterne - dans le quartier, et de porter une valeur ajoutée aux résidents de l’entier district.