Interview de Yann Musnier

Interview de Yann Musnier
Par Céline VIGNAL Il y a 8 Mois

Interview de Yann Musnier, Directeur du département Construction

Biographie

A l’issue de sa formation, Yann Musnier obtient en 1989 un diplôme d’ingénieur bâtiment et d’urbaniste à L’Institut National des Sciences Appliquées de Lyon.
 
Son début de carrière auprès d’une grande entreprise de construction est orienté vers l’export avec de grands projets d’infrastructures en Entreprise Totale. Il en est sorti grandi par la découverte de diverses cultures, langues et par ses riches expériences contractuelles et professionnelles.
 
En 2000, il s’installe à Genève et œuvre pendant 16 années à différents postes auprès de la direction de Losinger Marazzi. Il mène de multiples chantiers en Entreprise Totale en Suisse romande et allemande. À l’écoute de ses partenaires et de ses clients, il développe des projets de logements et d’ouvrages fonctionnels en Suisse romande et dans le canton de Zurich.
 
Il rejoint Urban Project SA en 2017 en tant que Directeur du département Construction pour diriger, contrôler et accompagner les Directions des Travaux et les différentes Entreprises Totales pour nos différents chantiers.

 

Interview

  1. Quel est votre rôle au sein d’Urban Project SA?

En tant que Directeur du département Construction, je m'occupe de piloter la phase chantier de nos projets. Le pôle construction est l'un des 3 départements de notre entreprise et je coordonne une équipe de 7 personnes en interne. Nous assurons le pilotage des chantiers et des constructions en supervisant les équipes de Direction des Travaux (DT) et les Entreprises Totales (ET). Nous réglons les sujets intrinsèques et connexes avec les autorités locales en appui des directions de travaux. Le suivi financier est au coeur de notre activité. Notre valeur ajoutée est dans la livraison de bâtiments efficients, agréables à vivre, respectant les coûts prévus et au service des acquéreurs ou locataires. 
Je suis également membre du comité de direction d'Urban Project SA, je participe donc activement à faire évoluer l'entreprise dans son expansion et sa gestion. 

 

  1. En arrivant à Urban Project SA vous êtes passé d'une structure internationale à une société nationale. Avez-vous pu privilégier davantage les rapports humains qui semblent être votre leitmotiv ?

Oui, en changeant d’échelle j’ai pu me recentrer plus intimement sur l’humain avec ses forces et ses faiblesses.
Notre métier es
t essentiellement basé sur les relations humaines, leurs interactions et la valeur ajoutée produite. Pilotant plus d'une vingtaine de projets de tailles variables, nous nous concentrons sur la coordination et l'imbrication de tous les acteurs participants.


Léo Baron, Responsable Réceptions et Yann Musnier, Directeur du département Construction

 

  1. Avec ses 13 bâtiments, le chantier des Jardins de la Pâla à Bulle est votre plus gros projet. Quels défis avez-vous rencontrés pour mener à bien vos missions ?

Les défis ont été nombreux et certains sont encore devant nous. Le plus grand a été pour moi l’innovation dans le bâtiment, qui est un sujet délicat avec son lot, certes d’échecs, mais aussi de belles réussites. Parmi lesquelles un système de domotique, du contracting énergétique et des aménagements extérieurs d'envergure. Ce chantier a été pour moi l’occasion d’animer ces sujets avec beaucoup de plaisir. 

 

  1. L’immeuble de l'Ilot Vert à La Chaux-de-Fonds est un projet que vous affectionnez tout particulièrement. Qu’est-ce qui a primé pour vous dans le management de cette construction ? 

La construction est le moment où la vision de l’architecte, du développeur et du constructeur devient réalité. Le Management de projet a été ici l'occasion d'enrichir des aller-retours entre ces interlocuteurs. Par exemple la mise au point des teintes de la façade a été un compromis audacieux ayant fait débat mais une belle réussite au final.

La construction d'une relation exceptionnelle avec les services communaux nous a aussi permis de finaliser un projet remarquable d'aménagement de la rue du Cygne.

 

  1. Si vous étiez sur cette fameuse île déserte dont tout le monde parle, que construiriez-vous comme habitation ? 

Je chercherais une grotte ou à construire sous terre pour y bénéficier de l’inertie thermique, frais le jour et chaud la nuit. Nos ancêtres avaient déjà compris pas mal de chose que l’on a un peu oublié depuis !

 

  1. Urban Project met l’accent sur la bonne entente entre collaborateurs. Quel est votre meilleur souvenir ou l'anecdote la plus drôle que vous aimeriez partager avec nous ? 

Urban Project est une entreprise d’une trentaine de collaborateurs. C’est une famille avec ses joies et ses peines, mais suffisamment grande pour que l’on y trouve les ancrages nécessaires à sa stabilité et à la confiance.

Les souvenirs en terme d'anecdotes se bousculent un peu tant cette aventure est riche. Je me souviens par exemple d'avoir servi un Mathusalem de champagne à tous les participants, enchantés par l'ouvrage, de l'inauguration de l'Ilot-Vert sur un air de Jazz... Quelle soirée !

 

Interview de Yann Musnier

 

 

 

 

Céline VIGNAL [FR][/FR][EN][/EN][DE][/DE][ES][/ES][IT][/IT][PO][/PO]
Céline VIGNAL [FR][/FR][EN][/EN][DE][/DE][ES][/ES][IT][/IT][PO][/PO]