Mandataire à l'honneur : MAQ3

Par Pablo SAUDAN Il y a 2 Mois

L'équipe


L'Atelier MAQ3, spécialisé dans les maquettes d'architecture, d'urbanisme et de concours, est composé de trois associés de formations diverses mais avec la même passion de la maquette.
Le métier de maquettiste est en constante évolution tout en restant un métier de tradition. L’atelier MAQ3 a constamment évolué avec des technologies de pointe tout en s’appuyant sur son expérience et son savoir-faire. Durant ces années d’activité l’atelier a formé deux apprenties. Être à l’écoute de vos projets et répondre à vos attentes sont les priorités de cette équipe dynamique.

L'équipe de MAQ3 est dirigée par Jérôme Blanc qui a rejoint l'équipe Meyer en 2008 après avoir dirigé son entreprise d'ébénisterie pendant 10 ans. Son parcours atypique d'artiste et sculpteur sur bois l'amène à explorer des rendus et des techniques novatrices.
Associé à Jean-Jaques Hagler, arrivé en 1988 dans l'atelier Meyer, qui est quant à lui diplômé d'architecture intérieure. Possédant une excellente vision dans l'espace, il est capable en quelques minutes d'analyser un projet et de le concevoir mentalement.
Le troisième associé, Julien Marquet, a rejoint l'équipe en 2005. Ses études de coordinateur de travaux et son expérience dans la maquette font de lui un maquettiste expérimenté gérant les projets du chiffrage jusqu'à la réalisation.
L'équipe est complétée par Pauline Peillex Ndiaye, une apprentie. Suite à l'obtention d'un Bachelor en Philosophie et en Archéologie à l'université de Genève, Pauline se réoriente et rejoint l'atelier MAQ3 en 2019 en tant qu'apprentie maquettiste. Passionnée par le métier elle acquière rapidement un savoir-faire de grande qualité.

Esquisse et miniature

Le collectif travaille, notamment, sur une maquette de Genève, outil d’urbanisme précieux, comme pour la planification de nouveaux projets. À chaque nouvelle implantation de passerelle et de bâtiment, à chaque réaménagement, la maquette évolue. Constituée de pièces en bois, comme des Lego, elle se modèle pour représenter la ville dans son ensemble. La maquette aide à mieux percevoir la réalité. Elle permet d’abord d’appréhender les volumes, de comprendre ensuite l’implantation d’une nouvelle construction dans son environnement et, finalement, son impact sur le milieu urbain.
«Le professionnel reproduit une image dans ses grandes lignes, fidèle à la réalité et sans détail superflu, remarque Jean-Jacques Haegler. Une maquette ne ment pas: elle est à la fois objet de simulation et de présentation. Elle se révèle être également un outil de négociation.» En somme, lors d’une mise au concours d’un nouveau projet d’urbanisme ou d’architecture, une maquette sert de base aux concertations entre politiques, professionnels du bâti et citoyens pour choisir le bon projet. Toutefois, avant de rendre son travail aux mandants, le maquettiste en architecture aura rivalisé d’ingéniosité pour concevoir et réaliser les modèles réduits.
Dès la réception des plans, il faut les analyser, puis réfléchir aux différentes étapes de fabrication, choisir les matériaux et les outils adéquats pour ériger les bâtiments miniatures. «Ce métier exigeant se situe à la croisée de nombreux domaines: menuiserie, dessin, programmation informatique, décoration, etc., explique Julien Marquet. Il nécessite une bonne capacité d’abstraction, de solides connaissances en géométrie et des aptitudes sociales avérées puisqu’un maquettiste est au service de son client. C’est pour cela qu’il requiert quatre ans de formation professionnelle initiale !»

Historique de l'atelier

1975 : Fraichement diplômé en architecture Monsieur Meyer se lance dans l’aventure de la maquette. Création de l’atelier François Meyer implanté au 13 rue de Carouge.

1983 : Création d’un cahier des charges pour une maquette au 1/500ème du territoire de la ville de Genève. Début de la construction des premiers modules. La maquette VG est née.

1988 : L’atelier évolue et le nombre de collaborateur augmente. François Meyer décide de déménager au 18 rue Caroline pour un atelier plus spacieux.

2010 : Après 40 années de services rendu à l’architecture Genevoise, Monsieur Meyer passe le témoin à ses trois employés du moment : Jean-Jacques Haegler, Julien Marquet et Jérôme Blanc : L’atelier MAQ3 Sàrl est créé.

2019 : Lauréat du prix de l’artisanat Genevois.

Pablo SAUDAN [FR][/FR][EN][/EN][DE][/DE][ES][/ES][IT][/IT][PO][/PO]
Pablo SAUDAN [FR][/FR][EN][/EN][DE][/DE][ES][/ES][IT][/IT][PO][/PO]